La France à l’école du gender, « à la suédoise » – Visite de Najat Vallaud-Belkacem à Stockholm, novembre 2012

Les 8 et 9 novembre 2012 la Ministre des Droits des Femmes s’est rendue en Suède où elle a rencontré son homologue, Nyamko Sabuni, du parti libéral Folkpartiet actuellement au pouvoir, depuis lors remplacée par Maria Arnholm. Parmi les sujets à l’ordre du jour on pouvait noter sur le site du Ministère  » des visites de terrain et notamment d’une crèche située dans une commune à l’est de Stockholm particulièrement engagée dans la mise en œuvre de méthodes de lutte contre les préjugés sexistes lors de l’accueil de la petite enfance. »

A l’issue de la rencontre entre Mmes Vallaud-Belkacem et Sabuni une conférence de presse a eu lieu. L’Ambassade de France à Stockholm donne un aperçu du contenu de la visite:

« Lors de cette visite, elle s’est intéressée à l’expérience suédoise sur des thèmes d’actualité en France, tels que l’égalité en matière d’emploi, la garde d’enfants, la législation en matière de prostitution et celle sur les droits des personnes LGBT. (…) Elle a aussi fait plusieurs visites de terrain, entre autres au centre préscolaire Kristallen à Nacka, où le personnel lui a présenté le travail de pédagogie réalisé en matière de genre. »

« La Suède fait figure de modèle » annonçait la Ministre des Droits des Femmes lors de cette conférence de presse. Les deux ministres ont également publié une tribune dans le quotidien suédois Aftonbladet où elles anoncent entre autres que la France et la Suède vont oeuvrer ensemble en faveur des droits des femmes au niveaux européen et international dans lesquels elles incluent entre autre l’accès à l’avortement et la contraception, y compris par l’intermédiaire de l’aide au développement.

Une nouvelle coopération a donc commencé, mais que peut donc la France apprendre de la Suède dans le domaine de la lutte contre les inégalités, des éléments en faveur du projet de loi de Christiane Taubira? A suivre…