Le bonheur est-il au bout de l’arc en ciel? Classement LGBT des pays européens

Chaque année ILGA Europe, organisation parapluie des associations LGBT en Europe, publie un classement des pays européens selon un index d’évaluation des droits accordés à la communauté LGBT, l’index « arc en ciel ». L’index est illustrée par une carte de l’Europe colorée aux couleurs de l’arc en ciel. Pour ce classement et le travail de lobbying qui l’accompagne, la Commission européenne dépense chaque année autour d’un million d’euros, provenant de la poche du contribuable…

En effet, « La Commission européenne soutient les États membres et la société civile dans la lutte contre la discrimination par le biais du programme PROGRESS:

Un appel à propositions annuel de « soutien aux activités nationales visant à combattre la discrimination et promouvoir l’égalité » permet aux autorités nationales en charge de l’égalité et de la non-discrimination de mettre en œuvre des projets de lutte contre la discrimination pour différents groupes cibles, y compris les lesbiennes-homosexuels-bisexuels et transgenres (LGBT).

La Commission soutient financièrement les organisations de la société civile qui promeuvent les droits des LGBT comme la Région européenne de l’Association internationale des lesbiennes, homosexuels, bisexuel(le)s, transgenres et intersexes (ILGA) et l’organisation internationale des jeunes et étudiant(e)s lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres (IGLYO). »

Parmi les états en tête de ce classement arc en ciel on trouve, entre autres, la Grande Bretagne, les Pays Bas, la Suède, la Finlande. Ces quatre pays ont en commun avec le gouvernement flamand (Belgique) un projet politique: promouvoir l’agenda LGBT en Europe et inviter d’autres gouvernements d’états européens à se joindre à cette mobilisation.

La France semble être en bonne voie pour rejoindre cette action inter-gouvernemental au vu des politiques d’anti-discrimination récemment lancées sous le gouvernement de François Hollande, comme l’illustre le Programme d’actions gouvernemental contre les violences et les discriminations commises à raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre, du 31 octobre 2012, puis le projet de loi « mariage pour tous ». La France changera peut-être bien de couleur dans l’index l’an prochain…

Cependant, les habitants des pays au bout de l’arc en ciel sont-ils vraiment plus heureux?

Publicités