La Suède à l’ère de la « certification LGBT »

Une certification spéciale pour le mouvement LGBT ? C’est une réalité en Suède, un pays ayant introduit le droit pour deux personnes de même sexe de se marier et d’adopter des enfants et avoir recours à la PMA. La « certification LGBT » s’étend à tous les domaines de la vie quotidienne :

HBT

Police, dentistes, bibliothèques, maisons de retraite, centres de santé, maternité …

L’aire de jeu pour enfants le plus prisée à Göteborg, Plikta, a ainsi été certifiée – une procédure par ailleurs payant. A Stockholm  un lycée a récemment d’annoncer qu’il va introduire un vestiaire « neutre de genre », c’est-à-dire un vestiaire pour les élèves qui se considèrent d’un autre genre. Une déléguée d’élèves explique que ce vestiaire est destiné aux élèves qui ne veulent pas s’identifier ni comme homme ou femme.

En 2009 l’église luthérienne, église d’Etat jusqu’en l’an 2000, a commencé à proposer des camps de préparation à la confirmation conçus sur mesure pour les jeunes LGBT où l’on veut permettre aux adolescents de « problématiser la norme hétéro et la famille traditionnelle ».

Cette certification est une illustration d’un mouvement qui avance rapidement dans la société suédoise, à savoir un effacement de la différence sexuelle au profit d’une société liquide, où les enfants sont encouragés par le planning familial à découvrir leur sexualité dès l’âge de trois ans. Un projet financé par un fonds public.  Plus tard, au collège, on leur expliquer que toute forme de relation sexuelle est bonne, à l’aide de films animés dont le contenu  serait qualifié de pornographique si les acteurs étaient réels. L’Etat suédois a subventionné la production de ce matériel – une preuve que le lobby homosexuel a l’oreille du Gouvernement suédois ?

Publicités