Licenciés pour cause de critique d’une formation LGBT obligatoire au travail…

paraden 2011

Ce n’est pas un canular mais bien la réalité dans la seconde ville de la Suède Göteborg où une dizaine de chauffeurs de taxi sont licenciés car ils ont « perturbé une formation obligatoire sur les questions LGBT », selon le quotidien Göteborgsposten.

Göteborg se profile comme une ville qui lutte contre l’hétéronormativité : selon le site officiel de la ville ce travail se poursuit depuis 2007 et en 2012 le Conseil municipal a invité la « communauté LGBT de Göteborg à élaborer ensemble des propositions pour rendre la ville de Göteborg plus ouverte et moins hétéronormative ».

A la suite du dernier Gay pride de Göteborg le service de transport d’assistance (Färdtjänsten), un service public offert aux personnes ayant des difficultés pour se déplacer, a organisé une formation sur les questions LGBT et les Droits de l’Homme. Une formation obligatoire pour tous les chauffeurs de ce service. Certains chauffeurs ont remis en question cette formation et ont demandé pourquoi ils sont obligés de se former sur les questions LGBT. Ce questionnement a été traité par la direction du service de transport d’assistance et la direction des sociétés de taxi prestataires. Bilan de leurs échanges : les chauffeurs de taxi en question seront licenciés. Quant à la formation, elle sera poursuivie et d’autres employés seront formés en septembre, en présence de la direction du service public.

En une période où le chômage est élevé ce traitement est particulièrement surprenant : l’agenda LGBT qui concerne une minorité semble désormais supérieur au droit du travail qui lui concerne chacun…

Advertisements